En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

La santé et les soins

Au sein du Rouvray, on trouve plusieurs catégories médicales réunies : le médecin coordonnateur, l’infirmière coordinatrice, les infirmiers, les aides-soignantes, les Aides-Médico-Psychologique (AMP), les auxiliaires de vie, la psychologue, les kinésithérapeutes, les orthophonistes, les pédicures/ podologues

Ces professionnels médicaux travaillent main dans la main pour améliorer la vie des résidents. Chaque intervenant pouvant constater l’état de santé du résident. En outre, des temps de transmissions sont mis en place pour promouvoir l’échange d’informations entre le personnel soignant et satisfaire au mieux aux besoins de soins des résidents et améliorer leur santé.

Le médecin coordonnateur attaché à l’établissement, est présent cinq demi- journées par semaine et suit l’état de chaque Résident, en liaison avec les équipes soignantes et le médecin traitant. Il donne son avis sur les demandes d’admission.
Il met en place un projet d’accompagnement et de soins individualisé, en fonction de la dépendance de chacun. Il met en œuvre le projet de soins.

L’infirmière coordinatrice est l’intermédiaire et l’interlocutrice de tous les membres de l’équipe pluridisciplinaire, afin de veiller aux soins spécifiques apportés à chacun. Elle assure la mise en oeuvre de la procédure d'admission des résidents ; l'organisation et le suivi de la prise en charge globale des résidents ; l'encadrement du personnel affecté à la prise en charge des résidents ; les relations avec les autorités de contrôles.

Les infirmier(e)s assurent le suivi des soins prescrits par le médecin traitant en accord avec les résidents eux-mêmes.

 

Des aide-soignant(e)s sont présent(e)s la journée et la nuit pour assurer la surveillance et les soins de nursing des résidents. Les aides soignants répondent à des besoins essentiels, c’est pourquoi le lien entre résident et soignant est primordial. On note également la présence de professionnels du secteur médico-social comme les aides médico-psychologiques (AMP) ou encore les auxiliaires de vie. Ces personnels apportent une aide précieuse aux résidents qui gagnent ainsi en autonomie. Ils font également le lien entre le corps médical, la famille et le patient lui-même.

Deux masseurs kinésithérapeutes diplômés d’Etat dispensent les soins de rééducation prescrits par les médecins des résidents. Exerçant à titre libéral, ils se relaient depuis plusieurs années pour assurer une présence quotidienne auprès de leurs patients, périodes de vacances comprises. L’équipement de la salle, s’il est orienté vers le maintien ou la récupération de l’autonomie, permet par sa diversité de dispenser tous les soins relevant de la kinésithérapie ; les résidents bénéficient ainsi de la présence d’un véritable cabinet de rééducation au sein même de la Résidence. Même après une intervention chirurgicale, la rééducation peut être entreprise au plus tôt sur le lieu même de vie du résident, ce qui permet de réduire la période d’hospitalisation ou de séjour dans un centre de rééducation, d’où un bénéfice évident en termes de confort physique et moral.

Une psychologue se tient à disposition pour accueillir les familles, échanger avec les résidents et effectuer tous les bilans thérapeutiques pour une meilleure prise en charge. 

Des orthophonistes libéraux prennent en charge les troubles de la communication, du langage, de la voix, les troubles cognitifs : perte de la mémoire, troubles de la concentration, troubles spatiaux-temporel.

Des pédicures/podologues libéraux peuvent intervenir en prenant rendez-vous auprès des infirmières.

Les résidents ont le libre choix de leur médecin traitant, de leur kinésithérapeute, ou de leur pédicure ou de tout autre professionnel de santé. Ils peuvent également choisir les médecins, kinésithérapeutes et pédicure de l’EHPAD.